Espace VAE
Contact Institut Méditerranéen de Formation et Recherche en Travail Social
50 rue de Village - CS. 20109 - 13294 Marseille cedex
tél : 04.91.24.61.10 - fax : 04.91.47.52.15
 
Présentation
 


 
Accueil
 
l'IMF
 
L'IMF à l'International
 
Le Centre Ressources
 
Portail Documentaire
 
Informer, Conseiller, Orienter
 
Préparations Sélection
 
Sélections
 
Nos Formations
 
Apprentissage
 
Espace VAE
 
Offre pour les établissements
sociaux et médico-sociaux
 
Nos Partenaires
 
Accés Réservés
 
Vie pratique, vie étudiante...
La VAE : Editorial  
 

Le site IMF était jusqu’à présent, essentiellement tourné vers la formation professionnelle initiale et continue des travailleurs sociaux. Or, depuis quelques années déjà, d’autres prestations prennent une part de plus en plus importante dans l’activité de notre institut et, depuis 2002 avec la loi de modernisation sociale qui introduit le droit individuel à la validation des acquis de l’expérience (VAE), la diversification de nos activités s’accentue pour aboutir aujourd’hui à une plate-forme élargie de domaines de compétences et de modalités d’interventions. Lire la suite...

 
La VAE : Présentation / qu’est ce que c’est ?

"Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre professionnel ou d’un certificat de qualification enregistrés dans le répertoire national des certifications professionnelle. Peuvent être prises en compte, au titre de la validation, les compétences professionnelles acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu du diplôme ou du titre.

 

La validation est décidée par un jury qui peut attribuer la totalité du titre ou du diplôme. A défaut, il se prononce sur la nature des connaissances et aptitudes devant faire l’objet d’une évaluation complémentaire. Le jury se prononce au vu d’un dossier constitué par le candidat, à l’issue d’un entretien". La validation des acquis de l’expérience consiste à évaluer les compétences acquises par le candidat au travers de son expérience, notamment professionnelle et à les comparer aux exigences du référentiel professionnel et du référentiel de certification du diplôme. Les domaines de compétences qui n’auront pas été validés par le jury seront à obtenir soit par un parcours de formation, soit par une expérience professionnelle prolongée et diversifiée.

 

Les 2 conditions d’éligibilité à la VAE :

  • La nature de votre expérience professionnelle (activités) doit être en rapport direct avec le contenu du diplôme visé
  • La nature de votre expérience doit être au minimum de 3 ans durant les 10 ou 12 dernières années, selon le diplôme considéré.
  • Ne sont pas pris en compte dans cette durée les périodes de formation initiale ou continue, les stages et/ou les activités non rémunérées exercées auprès des membres de la famille.

Loi n°2002-73 du 17 janvier 2002 dite de modernisation sociale et articles des codes de l’éducation, de la santé publique et du travail

Décret n°2002-615 du 26 avril 2002 (PDF- 22.1ko)

 
Le portail de la validation des acquis

 

 

 

 

 

La VAE : Les démarches
 
  1. La recevabilité de votre demande (livret 1)

La demande de VAE doit être adressée à l’autorité ou à l’organisme qui délivre la certification. Vous ne pouvez déposer qu’une seule demande par certification et jusqu’à trois demandes pour des certifications différentes, au cours de la même année civile.
Les ministères certificateurs et certains organismes ont mis en lace un formulaire commun de recevabilité.
Les services du certificateurs concerné* vérifient la durée de l’expérience et le lien entre les activités exercées et le diplôme visé, en s’appuyant sur le référentiel d’activités professionnelles du diplôme.
La recevabilité est ensuite prononcée par ces services qui vous adressent une notification sous un délai d’un à deux mois.

La recevabilité est valable un an à dater de son édition. Elle peut être prolongée à son échéance, sur demande formulée par courrier ou par courriel.

  Télécharger le livret 1
sur le site des certificateurs (
DAVA AIX-MARSEILLE (livret 1)
ou ASP-UNACESS (livret 1) pour la DRJSCS
ou l'EHESP)
         le retourner au certificateur après l’avoir rempli
 

 

  1. La constitution du  livret de présentation de l’expérience ( livret2)

Si votre demande est recevable, vous devez ensuite élaborer un dossier (livret2) détaillant votre expérience professionnelle ou bénévole en rapport avec le  champ du diplôme visé. Ce livret doit permettre au jury d’évaluer les compétences professionnelles acquises au regard du référentiel du diplôme.

 

  Télécharger  le livret 2
sur le site des certificateurs (DAVA AIX-MARSEILLE
ou ASP-UNACESS pour la DRJSC
ou l'EHESP)
pour le diplôme du travail social de niveau  4 (DEME)

pour tous les diplômes du travail social de niveau  3 (DEES, DEASS, etc.)
et pour les diplômes de niveau 2 et 1
 

 

Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement pour vous aider dans l’élaboration du livret 2, expliciter vos expériences professionnelles, le mettre en relation avec le référentiel du diplôme et préparer l’entretien avec le jury.

Cette prestation est payante et facultative, mais fortement conseillée.
Cette prestation peut être financée par les employeurs, les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), le fongecif, Pôle Emploi, le conseil régional.

  1. Le dépôt du livret de présentation de l’expérience ( livret 2) et l’entretien avec la commission d’expertise

Une fois le livret 2 constitué il doit être déposé. A partir de votre dossier de validation le jury les compétences acquises au cours de votre expérience. Il vérifie qu’elles correspondent à celles qui sont exigées par l’organisme certificateur.

L’entretien permet au jury de disposer de compléments d’informations.
A vous de défendre votre dossier !
Quelles décisions peut-il prendre ?
Validation totale : vous obtenez intégralement la certification
Validation partielle : vous obtenez une partie de la certification
Le jury se prononce sur les compétences qui devront être acquises
dans un délais maximum de 5 ans, notamment par la formation ou
l’expérience (le délai n’existe pas dans l’enseignement supérieur).
Refus de validation : vos acquis ne correspondent pas au niveau de
compétences et de connaissances exigées.

En cas de validation partielle, vous pouvez éventuellement bénéficier d’un accompagnement spécifique post jury pour mettre en place des parcours complémentaires de formation ou d’expérience.

"S’engager dans un parcours suppose de :

  • faire le choix du bon diplôme

  • Trouver un financement

  • Fournir un effort important et soutenu afin de parvenir à finaliser son livret 2

  • convaincre le jury d’avoir développé la compétence dont on fait état dans le livret 2"

CB
Chargée de mission VAE
 
 

 

Contact
 
Pour plus d'information, veuillez prendre contact avec notre cellule VAE...
 
Haut de page    
 
Mentions légales